Nos Grands Événements

Vous souhaitez
devenir membre?S'inscrire

Vous trouverez ici des renseignements sur les grands événements organisés par la SNQ des Laurentides.

  • Jour du drapeau
  • Prix d’excellence en français Gaston-Miron
  • Mérite en histoire
  • Fête nationale

 

JOUR DU DRAPEAU - 21 JANVIER

À l’initiative des Sociétés nationales et Sociétés Saint-Jean-Baptiste membres du Mouvement national des Québécoises et Québécois, des dizaines d’activités seront organisées dans chaque région du Québec pour célébrer le 70e anniversaire de notre drapeau. La Société nationale des Québécoises et des Québécois des Laurentides (SNQL) est heureuse de convier les élus et la population à venir poser un geste d’affirmation citoyenne en rendant hommage à notre drapeau québécois.
Encore méconnu du grand public, le jour du Drapeau est une journée mémorielle importante puisqu’elle célèbre un puissant symbole d’appartenance à la nation québécoise. Pour mémoire, rappelons que c’est en 1998 que le gouvernement du Québec a promulgué le jour du Drapeau, alors que le fleurdelisé fêtait son 50e anniversaire. En effet, le 21 janvier 1948 le fleurdelisé prenait la place de l’Union Jack, drapeau britannique, au sommet de la tour centrale de l’Assemblée nationale. Par décret du gouvernement du Québec on lui avait accordé, le matin même, le statut de drapeau officiel du Québec.

Pourtant, l’État québécois ne porte que très peu d’attention à cette journée empreinte d’une importance symbolique. « Il est triste de constater que cette journée est le parent pauvre des commémorations et ne se voit pratiquement pas célébrée par le gouvernement du Québec qui se contente habituellement de diffuser un communiqué. Le fleurdelisé est un symbole fort et rassembleur et les Québécois y sont attachés. C’est pourquoi notre Société s’implique activement à souligner cet événement dans notre région » a expliqué Gilles Broué, président de la Société nationale des Québécoises et des Québécois des Laurentides.

Prix d'excellence en français Gaston-Miron, 7e édition

Saint-Jérôme, le 19 mars 2018 – Dans le cadre du mois et de la journée internationale de la Francophonie, la Société nationale des Québécoises et des Québécois, région des Laurentides (SNQL) et le Mouvement Québec français des Laurentides (MQFL) avaient invité les finalistes, au Rendez-vous de la Francophonie, afin de procéder à la cérémonie de remise des Prix d’excellence en français Gaston-Miron, septième édition. Ces prix sont décernés annuellement à des personnes, des entreprises ou des organismes qui se distinguent par leur contribution à la promotion et à la valorisation de la langue française sur le territoire des Laurentides.

Un prix « coup de cœur » a été décerné à Madame Gaétane Léveillé, de Saint-Jérôme. Récemment retraitée, celle-ci reçoit cette mention pour l’ensemble de ses réalisations à titre de directrice générale de Diffusion En Scène. Entièrement consacrée à la promotion de la culture francophone, elle a travaillé sans relâche à faire connaître nos artistes et créateurs québécois. Elle a également su s’entourer de partenaires pour la réalisation et la construction du Théâtre Gilles-Vigneault. En effet, cette salle offrira une belle vitrine aux talents québécois actuels ainsi qu’à la relève francophone.

Le Prix d’excellence en français Gaston-Miron, catégorie INDIVIDU, est remis à l’enseignant Dave Blackburn, professeur et chercheur à l’UQO — campus de Saint-Jérôme. Il a notamment mis sur pieds une équipe de recherche et d’intervention en santé mentale pour les anciens combattants et leur famille. Ce genre de recherche se déroule généralement en langue anglaise. Voulant combler un vide très important au Québec et au Canada, il a investi beaucoup d’efforts et d’énergie pour monter une équipe de recherche francophone (ERISM-AC/F). Son initiative a été reconnue par les autorités locales, provinciales, universitaires, les organisations des anciens combattants et les organisations communautaires.

Le Prix d’excellence en français Gaston-Miron, catégorie ORGANISME, est, quant à lui, remis à Joey Cornu Éditeur, de Lorraine. L’année 2017 a marqué son quinzième anniversaire comme éditeur. Claudie Bugnon a choisi de publier des auteurs dont l’âge varie entre 14 et 24 ans. Elle se plaît à se surnommer « la couveuse », car elle accompagne et encadre les jeunes auteurs dans tout le processus d’écriture et de correction. Elle se résume ainsi : si plus de jeunes écrivent, plus de jeunes lisent, et si plus de jeunes lisent, alors tout est possible. La promotion de la langue française se nourrit de lecture et d’écriture. Et c’est pour cela qu’elle croit qu’il faut encourager et soutenir les jeunes à exprimer le point de vue de la jeunesse et leur passion. L’entreprise publie en moyenne 4 livres par année.

Notre conférencier, Monsieur Pierre Curzi, acteur, chroniqueur et ex-député à l’Assemblée nationale, a conquis l’assistance avec sa passion qu’il a su démontrer à défendre la langue française. Il s’interroge sur l’utilisation des différents médias comme Netflix, Shomi, Google, etc., et de cette grande consommation par les jeunes de ces outils qui offrent des programmations avec un pourcentage majoritairement en langue anglaise. L’animation poétique présentée par Madame Michelle Bastien, interprète poétique accompagnée par Marie-Noëlle Choquette, flûtiste, a permis à l’assistance d’entendre des poèmes de Miron avec une douceur inhabituelle.

Rappelons que la remise de ces prix est une collaboration de la SNQL et du MQFL qui souhaitent souligner, de façon concrète, les efforts pour l’épanouissement du français sur le territoire des Laurentides.
Cette année, les organisateurs ont pris le pari de changer la formule de l’événement en déplaçant le lieu soit au Théâtre Gilles-Vigneault et l’heure. Ils se disent très heureux de la réussite de l’événement qui a rassemblé près de cent cinquante personnes.

Mérite en histoire 2018

Saint-Jérôme, le 22 mai 2018 - Dans le cadre de la Journée nationale des patriotes, la Société nationale des Québécois, région des Laurentides (SNQL) invitait plus de 300 étudiants ayant obtenu 95 % et plus à leur examen d’histoire du Ministère de l’Éducation, de juin 2017 à une soirée du « MÉRITE en HISTOIRE ». Sur ce nombre, 207 élèves se sont inscrits pour assister à cet événement.

Cela fait déjà plus d’une quinzaine d’années que la Société organise cette soirée de reconnaissance du « MÉRITE en HISTOIRE ». Cette année en est une exceptionnelle, en ce qui concerne le nombre d’étudiants à avoir obtenu une telle note. Afin de les encourager à continuer à s’intéresser à l’histoire du Québec, nous leur avons remis un certificat du Mérite en histoire et un sac cadeau. Marilyn Daoust de l’école secondaire Frenette à Saint-Jérôme et Nicholas Couture Harpin de l’école secondaire Jean-Jacques-Rousseau à Boisbriand sont les gagnants des deux bourses de 150 $ chacune qui ont été tirées parmi les élèves présents.

Pour cette occasion, nous recevions monsieur Robert Simard, historien et conteur, qui a présenté un conte sur l’histoire des patriotes de notre région. Plus de 600 personnes ont assisté à cette activité qui a été bien appréciée par l’ensemble des participants. Pour sa part, monsieur Gilles Broué, président de la Société, « s’est dit très heureux du nombre d’étudiants ayant obtenu un tel résultat. L’histoire est souvent une matière qui rebute les étudiants. C’est pourquoi nous profitons également de cette soirée pour rendre hommage aux enseignants, car si les élèves obtiennent de bons résultats, c’est parce qu’ils ont su transmettre leur passion de l’histoire, à leurs élèves ».

Fête nationale du Québec

Saint-Jérôme, le 25 juin 2018 — Encore cette année, les 23 et 24 juin se déroulaient les célébrations de la Fête nationale avec une dame nature très capricieuse pendant ces deux journées. Quelques activités ont dû être annulées, mais dans l’ensemble les spectacles et les feux d’artifice ont eu lieu quand même. Dans la région des Laurentides, malgré cette mauvaise température, près de 100 000 personnes ont tout de même pris part aux activités coordonnées par la Société nationale des Québécoises et des Québécois, région des Laurentides (SNQL). « C’est phénoménal de voir que la Fête nationale peut toujours rassembler autant de gens aujourd’hui. Même après 184 ans, elle demeure un moment de rassemblement unique auquel les Québécois de partout participent avec cœur et fierté. » Souligne Gilles Broué, président de la SNQL.

Au total, plus de 35 événements se sont tenus dans la région grâce au travail acharné de plus de 500 bénévoles. Monsieur Broué a également tenu à remercier les bénévoles et les partenaires qui soutiennent les activités de la Fête nationale: « Ces Québécoises et ces Québécois sont de véritables héros et héroïnes. De par leur contribution, ils partagent leur amour du Québec et permettent à tous de participer à ce rassemblement de fierté. Sans eux, la Fête nationale ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Tout le Québec leur dit merci ! »

Fondé en 1947, le Mouvement national des Québécoises et Québécois coordonne la mise en œuvre de la Fête nationale au nom du gouvernement du Québec depuis 1984. Il regroupe aujourd’hui 19 Sociétés nationales et Sociétés Saint-Jean-Baptiste, réparties sur tout le territoire du Québec.

Depuis plus de 60 ans, la SNQ des Laurentides travaille à la sauvegarde et à l’épanouissement de notre culture et de notre histoire et consacre ses efforts à faire du français, la seule langue officielle du Québec. Elle déploie également beaucoup d’efforts pour accroître le sentiment de fierté nationale en coordonnant les fêtes sur son territoire. Dans la région administrative des Laurentides, notre territoire couvre les villes et les municipalités qui bordent la rivière des Mille-Îles, de Bois-des-Filion à Grenville-sur-la-Rouge, d’est en ouest, et au nord jusqu’à Val-Morin et Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson.