Throughout 2015, Rolex piece also went further, with the help of for perfectwatches.is the COSC exams a unique, internally carried out, compilation of checks * watches currently turning into some "Superlative Chronometer Officially Certified".
cjer cjer cjer cjer
  • PRIX D'EXCELLENCE EN FRANÇAIS GASTON-MIRON, 10 ÉDITION - CONCOURS REPORTÉ
  • Fête nationale 2021
  • ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 2021
  • FÊTE NATIONALE 2021
  • REPORT DU CONCOURS DE LA 10e ÉDITION DES PRIX D’EXCELLENCE EN FRANÇAIS GASTON-MIRON
  • Prix d'excellence en français Gaston-Miron, 10e éditon
  • Situation préoccupante du français au Québec
  • Assemblée générale annuelle
  • Les Rose - le film
  • Administrateurs recherchés
  • Archives par mois:

    Le 24 juillet 1967, le général de Gaulle était à Montréal. Invité à l’hôtel de ville par le maire Jean Drapeau, le président français se présente au balcon pour saluer la foule. Alors qu’aucun discours n’est prévu, de Gaulle profite d’un micro oublié sur la terrasse pour prononcer quatre mots qui ont fait le tour du monde : «Vive le Québec libre !».

    Invité par le premier ministre Daniel Johnson à visiter l’Exposition universelle de Montréal, le général de Gaulle était arrivé la veille à Québec, pour entamer un séjour officiel de cinq jours au Canada. Après une journée passée à Québec, de Gaulle et Johnson partent le 24 juillet au matin en direction de Montréal, en empruntant le Chemin du Roy. Tout au long de la route, une foule enthousiaste salue le passage du cortège. Dans les villes où il s’arrête, de Gaulle est acclamé et prononce des discours dans lesquels il souligne l’émergence d’un Québec moderne, prêt à prendre en main ses destinées. L’arrivée à Montréal, en début de soirée, donne lieu à des scènes de joie indescriptibles, et on estime que 500 000 personnes se sont massées dans les rues de la métropole pour saluer le président français.

    Lire la suite….

     

    Catégorie: Les activités

    Laissez un commentaire